IaaS, SaaS, PaaS, CIPS, quel avenir pour le Cloud ?

par Evan Deun
IaaS, SaaS, PaaS, CIPS, quel avenir pour le Cloud ?

En rendant une large gamme de services informatiques (serveurs, stockage, réseau, bases de données, logiciels, outils d’analyse, puissance de calcul…) accessibles via une simple connexion internet, le Cloud accélère l’innovation et facilite la valorisation des données, nouvel or noir des entreprises. Résultat, selon les analystes de Gartner, plus de 85 % des entreprises adopteront le principe du « cloud first » d’ici 2025. Mais dans le contexte de transformation digitale actuel, il est crucial de faire un choix éclairé le plus tôt possible pour éviter la perte de temps et d’argent. Et si l’avenir du Cloud résidait dans le Cloud Infrastructure and Platform Services (CIPS), savant mix entre les modèles PaaS et IaaS ?

 

D’ici 2025, plus de 95 % des nouvelles charges de travail numériques seront déployées sur des plateformes Cloud-native alors qu’elles n’étaient que de 30 % en 2021, selon le Gartner. Désormais, le Cloud s’impose comme un moteur de compétitivité indispensable. À l’heure où les entreprises sont confrontées à des enjeux critiques de souveraineté de leurs données, quelles sont les solutions qui s’offrent à elles ?

 

Public, privé ou hybride : quel Cloud est fait pour vous ?

La première question qui se pose concerne le (ou les) type(s) de Cloud le(s) mieux adapté(s) aux usages de l’entreprise. Un choix d’autant plus stratégique que la réglementation européenne concernant la protection des données est de plus en plus « contraignante ». L’autre prérogative importante à considérer est bien sûr la sécurité des données dans le Cloud. L’ANSSI (Agence Nationale de la Sécurité des Systèmes d’Information) révèle en effet dans son dernier rapport une augmentation conséquente des signalements d’attaque par rançongiciel dans son périmètre depuis le début de la crise sanitaire.

Qu’il soit public, privé ou hybride, le choix d’un Cloud s’apprécie principalement en fonction du degré de sensibilité des données concernées et des besoins en conformité qui y sont liés, avant même les considérations financières et technologiques. Il est alors fortement conseillé de s’appuyer sur un audit préalable de ses données afin d’en établir la valeur, la criticité et la sensibilité en vue d’adapter les stratégies à déployer.

Ainsi, le Cloud public présente en général un excellent rapport sécurité / simplicité / prix, surtout s’il est qualifié SecNumCloud et certifié HDS pour héberger des données sensibles. Quant au Cloud privé, celui-ci offre un contrôle plus complet de ses données et une personnalisation accrue de son environnement. Le Cloud hybride permet alors d’allier le meilleur des deux mondes à travers la possibilité de stocker ses données sur plusieurs serveurs, certains publics, d’autres dédiés, selon les besoins.

Au-delà du choix de la solution, c’est aussi celle du fournisseur Cloud qui importe. En privilégiant un prestataire de Cloud souverain, qualifié SecNumCloud et certifié HDS, ISO 27001 – 27017 – 27018, l’entreprise a l’assurance que ses données sont localisées en France et bénéficient d’une sécurité optimale conforme au droit national et européen.

 

IaaS, SaaS, PaaS : quel niveau de services retenir ?

Une fois ce premier choix défini, il importe d’opter pour le modèle « As-a-Service » adéquat, selon le niveau de gestion souhaité. Ainsi, avec le Software as a Service (SaaS), l’entreprise accède à des applications clés en main et prêtes à l’utilisation, l’ensemble des tâches de gestion étant déléguées au fournisseur de Cloud. Avec le mode Platform as a Service (PaaS), elle dispose d’outils d’aide au déploiement de la plateforme complète et laisse à ses développeurs la main sur la mise en place des applications dans le Cloud.

Enfin, avec l’Infrastructure as a Service (IaaS), l’entreprise loue une infrastructure hébergée chez le fournisseur de Cloud et bénéficie de ressources informatiques externalisées abstraites (hardware, stockage, etc.) ou virtuelles (machines virtuelles, API, etc.). 

Véritable cœur de métier de 3DS OUTSCALE, l’IaaS permet aux organisations du secteur public et privé de construire une infrastructure sur mesure en assemblant les ressources informatiques mises à disposition (calcul, stockage, réseau, etc.). Grâce à son positionnement premium, 3DS OUTSCALE propose les meilleures technologies pour offrir un socle technologique d’excellence à ses clients.

 

IaaS + PaaS = l’équation gagnante du Cloud du futur ?

C’est dans ce contexte et au sein de cet environnement technologique et réglementaire particulièrement complexe et en mutation rapide qu’un nouveau concept, initié par Gartner, est apparu : le « CIPS » (Cloud Infrastructure and Platform Services). Objectif : tirer le meilleur parti de toutes les possibilités offertes par le Cloud. Gartner définit le marché des services d’infrastructure et de plateforme Cloud (SIPC) comme des offres standardisées et hautement automatisées, dans lesquelles les ressources d’infrastructure (calcul, réseau, stockage…) sont complétées par des services de plateforme intégrés qui hébergent des applications gérées et des bases de données managées.

Quels sont les grands principes qui régissent le SIPC ? Les ressources y sont évolutives et élastiques en temps quasi réel et sont mesurées par l’utilisation. Dédiées à un client unique ou mutualisées, elles peuvent être hébergées par un prestataire de services ou sur site dans le centre de données du client. Enfin, les interfaces en libre-service, dont notamment une interface utilisateur (IU) web et une API, sont exposées directement au client.

 

La Marketplace, solution une pierre deux coups ?

Comment ça marche ? Le Gartner définit le SIPC comme « un Cloud hautement automatisé dans lequel les ressources d’infrastructure (par exemple, calcul, réseau et stockage) sont complétées par des services de plateforme intégrés. » Ce type d’offre se retrouve sur les marketplaces de certains fournisseurs de Cloud, à l’image de OUTSCALE Marketplace lancée le 1er juin 2021 et soutenue par l’État dans le cadre du plan de relance. Ce guichet unique établi sur le Cloud de confiance de 3DS OUTSCALE permet ainsi d’accéder aux meilleurs services clés en main.

OUTSCALE Marketplace intègre Scalingo, une plateforme d’hébergement Cloud d’environnements d’applicatifs managés (NoOps) et de bases de données managées. Cette solution PaaS est disponible sur le Cloud de 3DS OUTSCALE afin de fournir une solution clé en main pour les développeurs. Le principal atout de cette solution PaaS est qu’elle est la première à accélérer l’agilité des équipes de développeurs en leur permettant de déployer facilement leurs applications, en moins de 2 minutes, sans avoir à gérer de serveurs et sans nécessiter de connaissance en administration système. De plus, la plateforme s’adapte aux besoins en ressources grâce à l’auto-scaling, ce qui permet de gérer les pics de trafic sans payer pour des serveurs surdimensionnés.

À l’aide de la marketplace mise en œuvre par 3DS OUTSCALE, les entreprises ont accès à la fois à tous les avantages du PaaS et de l’IaaS, associés à ceux d’un Cloud 100 % souverain et qualifié SecNumCloud. Voilà pourquoi, dans un monde hyper réglementé et à la complexité galopante, le SIPC, alliance du IaaS et du PaaS, tend à s’imposer comme l’avenir du Cloud.

Articles similaires

3DS OUTSCALE utilise des cookies pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité de ses sites et ainsi que proposer la meilleure expérience possible aux utilisateurs. Vous pouvez autoriser ou rejeter le dépôt de cookies en cliquant respectivement sur « J’accepte » ou « Je refuse »

Vous pouvez changer d'avis à tout moment en cliquant sur l'icône de gestion des cookies en bas à gauche de chaque page de notre site internet.

Pour en savoir plus sur notre politique de confidentialité et modifier vos préférences à tout moment, cliquez sur "Paramètres de confidentialité" (ou "Mes préférences").

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.

Veuillez noter que les cookies essentiels sont indispensables au fonctionnement du site, et qu’ils ne peuvent pas être désactivés.

Pour utiliser ce site Web, nous utilisons les cookies suivant qui sont techniquement nécessaires.
  • wordpress_gdpr_cookies_declined
  • wordpress_gdpr_cookies_allowed
  • wordpress_gdpr_allowed_services