Aperçu du Cloud : approche pédagogique

    - posté le 21-11-2017 par Mehdi BADAWI-EL-NAJJAR

    Fotolia_177960251_M.jpgTout le monde parle du Cloud et des bénéfices qui en ressortent, mais ce domaine d'activité peut rester flou pour certaines entreprises. Qu'est-ce que le Cloud ? 
    Cet article vous apporte quelques premiers éléments de réponses et vous permet d'appréhender plus facilement une entité toujours plus réelle qui reste dématerialisée.

    Le Cloud est un acteur déterminant dans le futur des emplois, des villes, des entreprises et de notre vie en général. Les usages de celui-ci sont divers et variés : de la création d'une application en passant par le stockage brut de données à l'utilisation de celles-ci.

    Définissons tout d'abord le Cloud Outscale : c'est un Cloud souverain de droit français, c'est-à-dire que l'hébergement et le traitement des données sont effectués sur le territoire français en accord avec toutes les lois et normes en vigueur.

    Les entreprises publiques françaises qui traitent des données dites sensibles sont dans l'obligation de souscrire à un fournisseur de Cloud qui possède un Cloud souverain. En effet, les données confidentielles doivent être traitées sur le territoire national pour offrir une sécurité accrue et diminuer les risques.

    Le Cloud de manière générale se décline ensuite en deux grandes familles : le Cloud public et le Cloud privé. La différence majeure est qu'avec le Cloud public, la partie physique de votre installation peut être partagée avec d'autres utilisateurs - vos données restent isolées et disponibles seulement pour vous - alors que dans l'optique d'un Cloud privé, la partie physique vous est entièrement dédiée.

    Le Cloud est finalement catégorisé en plusieurs sous-parties (sans distinction entre le Cloud public ou un Cloud privé) :

    • IaaS (Infrastructure as a Service) : Infrastructure louée par un client et hébergée chez le fournisseur de Cloud. Ce modèle de Cloud fournit un socle d'infrastructure informatique virtualisé, distribué et automatisé à travers un ensemble de ressources (serveurs, réseaux, stockage) afin de répondre aux besoins applicatifs de chaque entreprise.
    • SaaS (Software as a Service) : Location des applications en ligne utilisées par l'entreprise hébergées dans le Cloud sur des serveurs mutualisés. L'accès aux applications se fait à distance par le biais d'une interface web. Les applications disponibles sont nombreuses et variées : messagerie, CRM, SIRH, ERP, partage de docuements, etc.
    • PaaS (Platform as a Service) : Le PaaS fournit des couches supplémentaires aux services IaaS et permet aux développeurs de mettre eux-mêmes en place leurs applications directement dans le Cloud.

    À propos de l'auteur : Mehdi BADAWI-EL-NAJJAR

    Commentaires