Cloud et entreprise : les raisons d'une alliance parfois incompatible

    Cloud - posté le 24-03-2016 par David CHASSAN


    cloud-not-working-for-your-business_500.jpgÀ l'heure qu'il est, vous connaissez sûrement la puissance des technologies Cloud et les bénéfices qu'elles peuvent apporter aux entreprises. Malheureusement, il y a parfois un fossé entre les avantages théoriques du Cloud en termes d'efficacité et leur réalité. Ainsi, selon une enquête commissionnée par Sungard, une grande majorité d'organisations se heurtent toujours à des difficultés avec le Cloud. Et croyez-le ou non, le matériel est rarement en cause.

    3 raisons qui expliquent l'échec d'une implémentation Cloud

    Dans une enquête menée auprès de 276 professionnels et décisionnaires IT, Sungard révèle qu'il existe essentiellement trois raisons qui expliquent l'échec d'une implémentation Cloud :

    • un manque de compréhension vis-à-vis de la sécurité et de la conformité du Cloud (56 %) ;
    • une incapacité à établir et à identifier des objectifs métier clairs avant la migration vers le Cloud (55 %) ;
    • une planification déficiente (42 %).
    Selon Jeff Fleece de Sungard, ces trois problèmes reposent sur trois croyances erronées :
    • Le Cloud est différent des autres technologies d'information.
    • Il faut migrer vers le Cloud car tout le monde le fait.
    • Les professionnels de l'informatique n'ont besoin ni d'aide ni de formation pour comprendre comment mettre en place un Cloud et effectuer la migration.
    Pour Jeff Fleece, il faut que les décisionnaires clés de l'entreprise comprennent le Cloud pour que ces croyances erronées disparaissent. En effet, ces derniers ont besoin de connaître le fonctionnement du Cloud, ses avantages à l'échelle de toute l'entreprise et les conditions nécessaires à sa mise en place. Concernant l'implémentation, Jeff Fleece conseille d'établir un partenariat avec un fournisseur tiers pour profiter de son expérience en la matière. Cependant, un autre facteur intervient, pour lequel Jeff Fleece ne propose pas directement de solution.


    Pour faire simple : en l'absence de mesures efficaces pour gouverner et gérer les infrastructures existantes, votre entreprise ne peut en aucun cas migrer efficacement vers le Cloud.

    Bien entendu, le Cloud est un outil incroyable pour la productivité et l'efficacité. Il crée de nouveaux flux de revenus et modèles économiques, tout en offrant plus d'agilité à l'entreprise. Cependant, il ne s'agit pas d'un remède à tous les maux. Le Cloud ne résoudra pas les problèmes importants affectant déjà vos processus métier ou votre service informatique.

    IBM l'a bien compris, au moins à un certain niveau. Plus tôt dans l'année, l'entreprise a annoncé un plan de restructuration majeur, espérant ainsi mieux se positionner pour tirer parti d'un marché orienté Cloud. Seulement voilà : la restructuration n'a que peu d'impact sur les problèmes au cœur de l'entreprise.
    « Comme Hewlett-Packard lors de sa dernière grande réorganisation, IBM cherche à consolider ses fondations dans un marché s'orientant de plus en plus rapidement vers le Cloud public », écrit David Linthicum du site Info World. « Cependant, les grands fournisseurs de logiciels et de matériels d'entreprise doivent encore comprendre comment y arriver sans pour autant compromettre leurs activités. »

    « Une restructuration n'est pas une solution efficace en cas de problèmes systémiques », continue David Linthicum. « Si j'étais consultant pour IBM, je me concentrerais sur l'embauche de nouveaux collaborateurs avec de nouvelles idées, plutôt que sur le déplacement des personnes déjà présentes. IBM a toujours pu compter sur des personnes brillantes, mais je ne suis pas sûr que les décisionnaires en haut de l'échelle comprennent la véritable valeur et les finalités des technologies Cloud. »

    En d'autres termes, IBM n'a pas les décisionnaires nécessaires pour vraiment s'adapter au Cloud, et la restructuration n'y changera rien. De la même manière, introduire le Cloud dans une entreprise ne résoudra pas des défaillances de processus informatiques ou un manque de moyen.

    Conclusion

    Pour migrer avec succès vers le Cloud, il faut relever d'autres défis : conformité, intégration aux infrastructures et aux processus métier existants, connexion entre les Clouds, déploiement, pour n'en citer que quelques-uns. Ces difficultés ne peuvent pas être surmontées si l'entreprise ne change pas d'abord sa façon de penser. Et, pour ce faire, il faut examiner le matériel, les logiciels et les méthodologies déjà en place.

    Il n'existe vraiment aucun autre moyen pour résoudre les problèmes des technologies Cloud.

    À propos de l'auteur : David CHASSAN

    David est spécialiste des stratégies d'entreprises dans les nouvelles technologies. Ces domaines de prédilection sont les stratégies de croissance, les enjeux des nouvelles technologies et plus particulièrement du Cloud.
    Retrouvez David CHASSAN sur :

    Commentaires